• women we share

Oui mais pourquoi et puis d’où ça vient cette idée

C'est vrai je n'ai pas pris le temps d'en parler, ça me parait tellement évident et je suis tellement le nez sur le guidon que je ne me suis pas arrêté pour t'expliquer.


La réflexion sur ce travail photographique a démarré il y a un peu plus d’un an tu sais…


Après mon retour à la photo, j’étais rapidement lassée de créer des images en “carton glacé glossy”, un joli maquillage , de joli cheveux, ...OH une belle fille, un stéréotype avec un beau vêtement cher et soyeux de préférence, enfin soyeux on s’en fout au fond mais avec des éléments que toi derrière ton écran tu te serais dit OOOOH, je veux aussi m’acheter ce truc improbable dont je n’avais pas besoin il y a cinq minutes mais que à force de me dire que c’est génial, je ne sais plus vivre sans, je l’utiliserai sans doute deux fois puis, je me lasserai…


Tu sais, je n’avais plus l’envie de ces paillettes “Kevin”…enfin de celles qu’on me faisait gober tel l’oie de la fête des saints..,...gavée


La question de: “...Okayyyy….tu ne veux plus faire ça mais que veux tu réaliser comme "image” c’est posée.

J’avais toujours l’envie d’évoluer dans cet univers feminin, mais je souhaitais être plus juste et montrer ce qu’elles font, ce qu’elles sont et plus ce que le marketing combiné au patriarcat, le patriarking (:-)), eussent voulu qu’elles nous fussions soyons...tu me suis toujours.


Voilà la genèse, l’essence, qui de rencontres en échange m’ont menée à j+500 enfin plus au moins j’ai pas compté tu sais, je n’en suis pas là.

Et nous voilà aujourd'hui où nous te présentons quotidiennement des images de femmes féministes qui œuvrent en Belgique. Une mise en lumière de leurs actions, de ce qu’elles font bouger, de ce qu’elles déplacent, de qui elles sont sous trois images. Pour que tu puisses, nous puissions découvrir partie de notre matrimoine.


A chacune a été proposé de réaliser 3 images: une commune à toutes, celles que tu découvres partiellement pour le moment sur les réseaux, une image en phase de militantisme, tu sais ce moment ou elles en collent une à tes aprioris, puis il y a cette image de ressourcement parce que tu sais le féminin a aussi besoin de se reconnecter à soi-même .


Au travers de l’expo/forum que nous envisageons, tu pourras découvrir l’ensemble de ces images soit 30 femmes, 90 images et 5 collectifs. Il est également question que tu partages l'histoire de ces femmes durant une semaine mais à ce stade nous ne t’en disons pas plus…


De notre côté nous faisons tout pour pouvoir vivre ça avec vous et nous te remercions ,toi ,de nous suivre, de nous partager, de nous liker, de nous transférer,bref de nous faire vivre aussi.

Et bientôt nous matérialiserons tout cela ensemble.


Rejoins nous sur facebook et insta aussi tu y découvriras plus de photos, plus d'ateliers, plus d'infos :-)



A tout bientôt,


Nafi Click makeuse et présidente de WWS.






0 vue0 commentaire
  • Facebook
  • Instagram