Sans corps, sans liberté



Les femmes ont un rapport complexe au corps.


Un corps qui a priori devrait être source de plaisir et médiateur entre le monde et soi, devient pour certaines, à certain moment, source de déception, d'anxiété, chantier de travail et projet d'auto-amélioration.


Chaque jour le voilà soumis à des instructions sur la façon dont il doit se comporter, dont il doit être, dont il doit fonctionner ou ne pas fonctionner. Des instructions qui proviennent en ligne droite de la publicité et d'autres médias, de textes, de dirigeants religieux, de la médecine et/ou des gouvernements.


"La femme est vouée à l'immoralité parce que la morale consiste pour elle à incarner une inhumaine entité : la femme forte, la mère admirable, l'honnête femme etc."
- Simone de Beauvoir -

Les femmes y apprendront que leur corps doit être féminins. Beaux mais pas trop ou du moins sans en avoir l’air.

Sexy mais pas vulgaire. Pure mais pas pudique. Élancée mais ni trop ni trop peu courbé. Jeunes s' ils sont adultes, matures s' ils sont adolescents. Contrôlés dans leur posture, leur allure et leur appétit. Des corps qui devront aussi être en bonne santé et valides.


Les femmes devront en plus porter des qualités en devant être chaleureuses, accessibles, donner, céder et répondre aux besoins des autres avant les leurs: l’impossible. Elles finiront incarcérées dans une quête de perfection, sans liberté.


Un simple coup d'œil sur le corps d'une personne qui en fonction de son apparence physique, de sa démarche, de son style vestimentaire, du choix de ses activités et sa posture corporelles qui révèlera des informations sur le sexe et le genre, l'âge, la race et l'origine ethnique, parfois sur l'orientation sexuelle,parfois sur la classe sociale ou la religion.


Des stéréotypes sont immédiatement activés chez l'observateur et entraînent une réaction rapide d'approbation ou de désapprobation, d'approche ou d'évitement. Et nous voilà évaluées différemment sur base d'informations glanées à partir d'observations de nos corps. Et nous voilà traitées différemment subissant le racisme, l'âgisme, le lookisme, le sizeisme.


Le corps mais surtout le regard de l’autre et celui qu’on lui porte, affecte clairement le soi de plusieurs façons, ce qui rend importante une prise en compte globale de l'unité soi-corps.


"Je ne serai pas célèbre ou grande. Je continuerai à être aventureuse, à changer, à suivre mon esprit et mes yeux, refusant d'être étiquetée et stéréotypée. L'affaire est de se libérer soi-même: trouver ses vraies dimensions, ne pas se laisser gêner"
- Virginia Woolf -

Notre rapport à notre corps dessinera notre personnalité et notre vie quotidienne: l'identité de soi (« Qui suis-je ? »), l'estime de soi (« Est-ce que je m'approuve? »), la conscience de soi (« Comment puis-je apparaître aux autres ?), l'autorégulation ("Puis-je me contrôler ?"), l'image de soi et l'autosurveillance ("Comment dois-je me présenter aux autres ?"), l'auto-efficacité ("Puis-je faire ce que je veux faire ? ») et la confiance en soi («Puis-je réussir ce que je fais?»).


Le corps est donc une partie importante de l'identité et la réaction des autres à notre corps (et donc à nous-mêmes) est un élément clé de l'estime de soi. De nombreuses croyances à l'égard de nos corps ont un impact sur nos personnalités, nos parcours de vie et nos comportement ( « comment » dois-je me comporter ou non si je suis une mère, une adolescente, une retraitée… )


Des idéaux ambitieux que personne n’atteindra et que pourtant aujourd'hui beaucoup de filles et de femmes adoptent comme une norme idéale. Travaillant dur pour le contrôler ou le discipliner par l'alimentation, l’exercice, les vêtements fashionables, le maquillage, les chirurgies esthétiques et autres procédures.


Pourtant les idéaux de beauté, de santé, de jeunesse, maternels et sexuels, et tous les idéaux en général sont par définition insaisissables.


Mais sans corps, il n'y a pas de soi.


Xaviera








Nous évènements en cours:


Expositions:

31.03 s’ouvrait l’exposition

Portraits de femmes. Des récits pour une Histoire”

Date :

31/03/2022 - 20/11/2022

Lieu :

Au Mundaneum

Public :

Tout public

Prix :

7€/5€/2€


De l’ombre à la lumière… L’exposition met en avant des femmes invisibilisées par l’histoire. Des anonymes, des héroïnes, des combattantes, des artistes, des visionnaires,... tous ces récits racontent l’histoire de femmes belges en marche vers l’émancipation et la conquête de leurs droits. Rendre ces femmes enfin visibles dans cette histoire collective, c’est permettre à tout un chacun.e de partir à la reconquête d’une histoire plus juste et légitime.



L'exposition Visible l'Être derrière l’image de Frédérique Mahy se termine le 17 mai.

Lieu: Co-guest House,

Boulevard Albert-Elisabeth, 11

7000 Mons


L’exposition Nud AfricArt et les œuvres de Cécile Quenum sont toujours visibles à La maison de l’image à Jette.


Annick Stélandre exposera en collectif le 21 et 22 mai 2022.

Au château Jourdain

Avenue Dezangré 48,

1950 Kraainem


Verissage le vendredi 20 mai dès 20H

Exposition ouverte:

samedi de 14h-18h

Dimanche de 11h-18h


Nos ateliers - A venir:


Ateliers: L’abc de la photographie ou comment sortir du mode automatique.

Vous avez acquis un joli reflex rempli de jolis boutons, mais malheureusement vous ne savez pas vous en servir.

Durant 4h00, Nafi Yao vous fera découvrir les grandes fonctions de votre appareil photo.

Prochaines dates:

Samedi 21 mai de 10h à 14H,

Vendredi 24 juin de 14h00 à 18h00,

Lieu:

“La chocolaterie” notre nouvel espace,

Rue Jean Baptiste Baeck, 33

1190 bruxelles

Tarif:

Non membres: 75€


Ateliers: L'abc de la photo portrait en studio

Envie d'apprendre et de comprendre les principes de base de la lumière en studio adapté au portrait? Laissez vous guider par notre photographe, Cécile Quenum, vers la découverte de la photographie en studio.

Prochaines dates:

Dimanche 22 mai de 10h à 16h

Samedi 25 juin de 10h à 16h

Lieu:

“La chocolaterie” notre nouvel espace,

Rue Jean Baptiste Baeck, 33

1190 bruxelles

Tarif

Tarif non membres: 125€


Vous souhaitez nous rejoindre, grandir avec nous, ou nous faire un don:


Vous souhaitez rejoindre notre club photo: womenweshare@gmail.com


Vous souhaitez acquérir Légitimes le livre, c’est ici:



11 vues0 commentaire